Conseil Municipal de Roche-lez-Beaupré

Séance du 25 mars 2021

 

 

Le Conseil municipal a consacré la séance du 25 mars 2021 au vote du budget primitif qui a été adopté à l’unanimité.

Après une année 2020 particulièrement difficile, les élus ont souhaité reprendre le rythme des investissements.

Les chantiers essentiels seront :

Pour les bâtiments :
Rénovation de 3 logements communaux actuellement vacants, pour les mettre aux nouvelles normes de performances énergétiques. Des études seront menées pour l’aménagement de l’ancienne ferme acquise en 2016 à proximité des écoles.

Réseau de chaleur :
Cette création permettra de chauffer nos 3 écoles Ferry Dolto Monnot, avec une seule chaudière à granules bois. Ce qui diminuera la consommation et sera plus écologique.

Pour la voirie :
Les rues de la Source, de la Distillerie, du Funérarium des Groseilliers seront réaménagées en enrobé, avec le concours de Grand Besançon Métropole. Le mobilier urbain implanté le long de la Rue Nationale sera rénové pour améliorer l’aspect de la traversée de la commune.

Parkings :
L’aménagement des parkings de la cantine, du cimetière, du monument aux morts seront restructurés. De nouveaux parkings seront réalisés en face de la Maison pour Tous et dans le secteur Mairie/gare. Ce qui devrait améliorer quelques points de stationnement difficiles dans notre commune.

Aires de jeux :
L’aire de jeux du Bouillet (coté Novillars) s’adressera aux jeunes enfants et également aux adultes avec quelques postes de fitness. Une aire pour adolescents est à l’étude à proximité des terrains de tennis (vers le Doubs).

Ecoles :
20 tablettes seront acquises pour permettre aux enfants de l’école primaire de maîtriser l’outil informatique. Des stores anti- chaleur seront installés à l’école Dolto, pour améliorer le confort d’été des locaux.

L’ensemble de ces projets ont fait l’objet d’évaluations : ils seront soumis à consultations pour obtenir le meilleur prix. Les dépenses d’investissement 2021 s’élèvent à 1.266.805 € financés avec un emprunt prévisionnel de 261 000 €. Quant aux dépenses de fonctionnement, nous nous efforçons de les maitriser, elles s’élèvent à 1.871.027 €.